Nereus logo

Europe (du Portugal aux Açores, les Açores puis direction Belgique)

Date: 29/4 au 3/6/2016
(toutes les photos sont cliquables, et je conseille de regarder les vidéos en plein écran et HD)

Pour remonter du Portugal vers le nord, il y a 2 routes possible: soit passer le long de la côte ouest du Portugal, soit passer par les Açores. La première signifie se 'battre' contre les vents du nord locaux (inconfortable), la deuxième est plus longue... Je voulais passer par les Açores. Jusqu'à présent je n'y avais vu que ile de Faial (Horta). J'ai donc navigué de Portimão (Algarve, Portugal) à Punta Delgada (São Miguel, Azores). J'ai du faire un mélange de moteur et de voile (fort venté). Ma traversée a pris moins de 5 jours (distance 785nm avec une, fort bonne, moyenne de 7.27kn).

Depart pétole... (sans vent) Dommage encaissé lors de la traversée: un des chariots tenant le haut de ma grand-voile, fut arraché...
Couché de soleil... Premières vues de São Miguel...

São Miguel est une ile verdoyante avec de hauts pics. Normalement on voit la terre depuis environs 20mn (quelques 37km) de distance, mais grâce à ses hauts pics, j'ai vu l'ile à plus de 50mn (92km) de distance !

Pour ceux qui ne connaissent pas, ou peu, l'unité mn (mile nautique, nm en Anglais - nautical mile), 1mn fait 1.852km. Le mile 'terrestre' fait 1.6km. Et maintenant que je suis en mode "instructeur", sachez que l'aviation utilise les mêmes unités que la marine, et utilise les mêmes 'codes' couleurs pour indiquer les côtés et direction de "l'engin": vert pour la droite et rouge pour la gauche.

Un copain est venu à bord pour une semaine et nous avons ea visité l'ile (malheureusement la météo ne fut pas terrible). Voici quelques images de cette belle ile:
Furnas & Lagoa das Furnas

Ribiera Grande
Sete Cidades
Petite anecdote: regardez le nom très original du village situé au nord-est de l'ile... Nordeste !

Nous avons aussi visité l'ile de Terceira, situé au nord-ouest de Sao Miguel. A nouveau le temps ne fut pas terrible: fort nuageux avec des bancs de brouillard et nuages bas. Nous étions basé à la belle ville d'Angra do Heroismo.
Le fort au fond de la baie L'entrée du port dans le brouillard La petite marina d'Angra
Le point culminant de Terceira (brouillard... grrrr) Gruta do algar do carvao
Nous avons vu de nombreuses tortues autour de Sao Miguel.

Ensuite il fallait naviguer vers la Belgique. Un autre copain est venu à bord ce qui rendu le voyage bien plus agréable.
Les prévisions des vents étaient favorables, mais nous n'avons pas eu beaucoup de vent et avons fait pas mal de moteur... (pffff) Nous avons du éviter une dépression au nord-ouest de l'Espagne, ce qui nous a dérouté vers l'est. Nous avons fait une brève escale à A Coruna, après une semaine de navigation, pour refaire le plein de carburant et aller manger des tapas (miam !). La traversée du Golfe de Gascogne fut calme et au moteur (pas de vent). Nous avons pris un filet dans une des hélices (saloperie !), avons eu un avion des douanes Françaises qui nous a survolé (après un contact radio et contrôle de routine, ils nous ont gentiment proposé de nous survoler pour voir si nous avions pris un gros filet) et finalement nous avons eu le plaisir d'être entouré durant 1h de dauphins et de baleines (on n'a pas vu les baleines de près, mais on voyait clairement les jets d'eau quand elles expiraient). (voir la vidéo ci-dessous)

Le plus frustrant du voyage fut, que près de notre destination (passé Cherbourg et bien au nord du Havre) et après 3.5jours de moteur, car pas ou peu de vent, on a pris beaucoup de vent dans le 'nez' ! Le vent et la mer a rendu la navigation fort désagréable (et un catamaran n'aime pas ce genre de navigation - remonter le vent), et donc nous avons décidé de nous refugier à Dieppe. Mon ami est reparti car il avait des obligations professionnels. Ce arrêt a duré 4 jours parce qu'il y avait une tempête en Mer du Nord. Lors d'une petite accalmie du vent, j'en ai profiter pour remonter sur Boulogne. 2 jours plus tard, j'ai pu rejoindre ma destination car le vent et les vagues se sont calmés un peu. Ce ne fut pas un voyage agréable mais la compagnie de mon équipier très expérimenté fut fort chouette ! Le voyage a duré 13 jours en mer (17 en tout).
La baie d'A Coruna derrière nous...
Le put*** de filet de pèche pris par l'hélice ! J'ai du plonger pour libérer l'hélice... L'avion des douanes Françaises Rencontre... Notez l'absence de vent et de vagues
Festival de dauphins... (et quelques jets d'eau de baleines à la fin):
Brouillard...